dimanche 28 août 2016

Chronique sur le tome 1 de Bélina Kerboriou "La Pierre de Sang"

Mon avis sur le tome 1 de Bélina Kerboriou : 

"La Pierre de Sang"


Résumé : Égypte, 2030 av. J.-C. :
Les dieux descendus des cieux cachent un lourd secret en passe d’être révélé au monde par l’un des leurs. Ne pouvant accepter cela, l’aînée de tous, Isis, fait disparaître son traître de frère, Seth.
Des milliers d’années plus tard :
Avanélia, jeune Française tout à fait ordinaire, voit son père, Georges – celui qui l’a abandonnée à la naissance – refaire surface après presque treize ans d’absence. Cet homme qu’Avanélia ne connaît pas va s’avérer être aussi mystérieux qu’extravagant. Toujours accompagné de son fidèle ami anglais, Wilfried – dont l’impassibilité attire la jeune fille tout en la rendant inexplicablement anxieuse – Georges paraît cacher un bien lourd secret. Très vite, Avanélia comprend que Wilfried n’est pas ce qu’il prétend être et fera tout pour percer la véritable raison du retour inopiné de Georges. Ce qu’elle va découvrir bouleversera sa vie, à tout jamais.

Mon avis :
Je dois avouer que j’hésitais à lire ce tome, car j’avais peur d’y trouver trop de violence. Comme je connais l’auteur personnellement et qu’elle est adorable, j’ai profité d’une promotion pour me le procurer. Je dois avouer que je ne suis pas déçue. 
Bélina a su tout de suite éveiller ma curiosité. Il faut avouer que comme beaucoup de personnes, j’adore l’Égypte et les mystères qui entourent ce beau pays. 
Le roman est très beau, les personnages principaux sont attachants, énigmatiques. Avanélia est jeune et pourtant a un sixième sens qui la fait souvent toucher de très près les lourds secrets qui entourent son père et son ami. On est tout d’abord intrigué comme elle, par les conversations privées, puis l’auteur nous a inclus dans le secret et j’avoue que j’avais hâte que la jeune fille grandisse pour qu’elle soit également dans la confidence. 
Bélina a su distiller ses informations et me donner envie de tourner les pages sans jamais pouvoir nous arrêter. Les dieux anciens ont beaucoup de charisme également et sont très « humains » avec leur part de défaut, de trahison et de violence.

En conclusion : Ce premier tome pose bien les fondations d’une merveilleuse saga. Le début est brûlant et énigmatique, et je suis sûre que la suite sera tout autant excellente. Merci, Bélina, pour ce beau voyage ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire