vendredi 15 juillet 2016

A toutes les victimes d'attentats...

A toutes les victimes d’attentats…

Artiste de la toile : Edvard Munch


Ils attendaient l’ultime instant
Le nez levé au firmament
Un feu sacré plein de couleur
Moment de joie et de douceur

Ce devait être un jour de fête
Mais qu’avait-il donc dans la tête ?
Encore des pertes et la douleur
Et des familles en proient aux pleurs…

Et je crie stop à la frayeur,
Et je dis non à la terreur

Ils attendaient l’ultime instant
Le nez levé au firmament
Tels des anges ils sont partis
Bien avant l’heure ils sont sortis… 

Ce devait être un jour de fête
Mais qu’avait-il donc dans la tête ?
Tant de foyers soudain détruits,
Ils se croient forts, ils sont petits.

Et je crie stop à la frayeur,
Et je dis non à la terreur

Dyane, Juillet 2016


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire