samedi 26 avril 2014

Poème : entre rêve et réalité

Entre rêve et réalité



Je ne connais pas l'auteur de cette oeuvre, 
n'hésitez pas à me dire si elle est de vous et si vous désirez que je vous cite... 

Dans la vie mes amis, nous sommes ordinaire,
Un travail, un foyer, rien d'extraordinaire,
Un rythme trépidant, mais rien n'est éternel

Dans mes rêves pourtant, je suis enchanteresse,
Pirate ou mercenaire, lady ou chasseresse
Mes mots, ne vous déplaise, n'ont rien de rationnels

Revenons au réel, sentiments contrôlés
Regards ternes et fuyants, et personnes isolées
Sommes-nous dans le vrai ? Tout cela est réel ?

Et mes songes m'emportent, vers des quêtes infinies
Vers des mondes interdis, où le héros finit
Par rejoindre sa belle, cite mots solennels

Le métro, le boulot, la fatigue et l'ennui,
Qu'avez-vous mes amis ? Attendez-vous minuit ?
Pour rejoindre Morphée, et tissez un tunnel

Qui vous guidera vers... un palais merveilleux
Dominant la vallée, et qui rejoint les cieux,
Un homme aventureux fort et exceptionnel...

Dans la vie, mes amis, nous sommes ordinaires,
Le croyez-vous vraiment ? Scrutez l'astre lunaire,
Astre de tant de passion, envoûtant, maternel...

Concevez l'impossible, souriez, écoutez,
Redevenez l'enfant plein de sincérité
Qui voyait l'irréel, mondes sensationnels


Dyane 2014



mercredi 23 avril 2014

Poème : Miroir de l'âme

image prise sur le net


Miroir de l'âme

Tels un lac étoilé, une toile éclairée
Ce grand ciel ombragé, dont l'ombre généreuse
S’étend comme un danger, une âme coléreuse,
Menace ce reflet, qui frisonne, atterré

Tel un pont vers demain, vers un autre destin
Je t'emporte bien loin, ou le noir et le blanc
sont autant de refrains, de couplet si troublant
Alors, tends-moi les mains, accepte ce festin

Un refrain, une fête, un écho dans ton cœur
Un envol, un ailleurs, et te voilà vainqueur

Le reflet de ton âme illumine la nuit
et lorsque tu souris, une part de folie
se répand dans ce monde, au miroir si poli
File vite embraser, le ciel de minuit

Tels un lac étoilé, une toile sublimée,
La lune ainsi complice, au halo nébuleux
s’étend comme une promesse d'un demain fabuleux
Rassure ce reflet, qui se sent estimé

Dyane 2014