mercredi 20 novembre 2013

Poème : Ecoute !


Siren by Luciole

Ta place est bien ici, là en pleine nature
Un homme qui s'oublie est un homme sans abri,
De l'arbre à l'océan, du poisson au cabri,
Nous sommes tous réunis, une même ossature,

Laisse le temps te conter de belles histoires,
Laisse le vent te murmurer ce qu'est la vie,

Un homme qui s'oublie, est un homme sans abri,
Pourquoi n'entends-tu pas, cette triste complainte,
La terre est malmenée, sa douleur n'est pas feinte,
Les éléments s'affolent, et le ciel s'assombrit

Laisse le temps de conter de belles histoires,
Laisse le vent te murmurer ce qu'est la vie,

Pourquoi n'entends-tu pas, cette triste complainte,
Apprends à savourer la pluie et le soleil,
la chaleur et le froid, la bise qui balaye
Tes humeurs moroses, tous tes doutes et tes craintes,

Laisse le temps de conter de belles histoires,
Laisse le vent te murmurer ce qu'est la vie,

Apprends à savourer la pluie et le soleil,
La douce lumière qui laisse place à la nuit,
Et lorsque tes pensées te conduisent à l'ennui
Lève-toi et parcours la nature, ses merveilles

Laisse le temps de conter de belles histoires,
Laisse le vent te murmurer ce qu'est la vie,

La douce lumière qui laisse place à la nuit,
C'est la vie qui parcourt la terre, ton amie !
Protégez cette mère, qui pleure et qui frémit,
à chaque coup porté qui blesse et qui détruit

Dyane 2013


2 commentaires:

  1. douce comme la brise belle comme la lune
    une vague dans une mer calme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ben Sasou, et une vague de tendresse ne ferait pas de mal de nos jours ;)
      Bon dimanche :)

      Supprimer