vendredi 7 juin 2013

Poème : Pour toi, mon essentielle (paroles de chanson)


(j'ignore la source de cette image, si elle vous appartient, n'hésitez pas à me le signaler, je vous citerai ou je l'ôterai)


Pour toi, mon essentielle



Je t'ai tendu la main

Ô toi astre lointain

Qui brille, sublime, dans la pénombre

Je n'étais qu'un gamin

Mi-rêveur, mi-mutin

Qui sourit, applaudit, devant ton ombre

Devant moi, Benjamin

Mi-espiègle, mi-lutin


Tu as ri, attendrie, toi, la plus belle

Là, tu m'as emporté, loin dans le ciel,

Et le voile d'étoiles comme ombelle

M'a livrée l'éternel, le confidentiel


Je n'étais qu'un enfant,

Épris d'une Déesse,

Splendide, Sylphide, et gracieuse

Et pourtant, et pourtant,

Chaque nuit, je ne cesse

De rêver, retrouver, ma délicieuse

Qui apprit à l'enfant

Un peu de sa sagesse,


Tu as ri, attendrie, toi, la plus belle

Là, tu m'as emporté, loin dans le ciel,

Et le voile d'étoiles comme ombelle

M'a livrée l'éternel, le confidentiel


Chaque nuit, je ne cesse,

De revoir enfin celle,

Qui fit naître, renaître, un bel amour

C'est pour toi ma princesse,

Cette ode universelle,

Qui traverse, renverse, jour après jour

Pour que tu m’apparaisses,

Ô toi, mon essentielle...


Dyane 2013



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire