lundi 31 décembre 2012

Roman : Luna Manannan tome 2

Mon Tome 2 "Luna Manannan - les anneaux de la destinée"
est enfin en vente !!!



Voici son résumé :

Après avoir vaillamment lutté contre Abigail, un fantôme qui s’était emparé d’elle pour sauver son enfant, Luna échappe de peu à la mort. À son réveil, ses pouvoirs sont transcendés, et elle ne les maîtrise aucunement. Son couple sera menacé par un terrible jugement qui  imposera à Luna et Matthew, son âme sœur, de parfaire leurs connaissances auprès de leurs familles respectives. L’épreuve sera d'autant plus difficile qu'ils la vivront séparés. Une situation pénible et intolérable qui les affectera énormément. 
Dans cette nouvelle aventure, ils rencontreront un peuple magique, puis affronteront un ennemi redoutable, nommé Darlun. Un dangereux et séduisant sorcier, prêt à tout pour charmer la douce Luna, et lui ravir son cœur.

Visuel disponible sur google book 


Retrouvez le sur Bod
Sur  amazon
Sur Itunes
Sur Decitre
et bien d'autres encore
ou sur commande chez votre libraire habituel ! 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et pour ceux qui n'ont pas encore lu le tome 1 vous pouvez le trouver ici :


Résumé :

Luna Manannan mène une existence paisible et tranquille à Rennes en Bretagne. Suite aux décès tragiques quasisimultanés de sa sœur, puis de son père, elle s'est créé une bulle, la protégeant du monde extérieur. Seule, sa mère la sort de son métier de dessinatrice et lui propose régulièrement de venir se ressourcer sur la côte d'Émeraude.

Mais sa vie si tranquille est menacée. Tout commence par des malaises. Son nouveau voisin Matthew, un séduisant individu d'une rare beauté et d'un charisme impressionnant, lui propose alors de l'aider. Cet homme mystérieux et secret la trouble intensément, mais que cache-t-il ? Est-il si inoffensif ?

Une chute et tout bascule... Afin de sauver sa vie, Luna commence une course effrénée parsemée d'embûches. Ses pas l’amènent dans un premier temps au cœur de la splendide forêt de Brocéliande, puis en Irlande sur la trace d'un meurtrier. Avec douleur, elle découvrira sa réelle identité, plongera dans un univers inconnu et... surnaturel. Pour parvenir à survivre, elle devra développer ses dons, mais le délai imparti lui en laissera-t-il le temps ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mon livre est disponible sur les sites connus d'internet (amazon, priceminister, decitre...) mais aussi dans toutes les librairies (sur commande) en France et à l'étranger.

dimanche 30 décembre 2012

Roman : Argia


Comme vous le savez mon roman pour enfant "Argia" est en ligne et sur Google book !!!

Retrouvez le début de l'histoire en cliquant ici : Google book





Il est en vente
(cliquez sur les Noms pour aller directement sur le site où se trouve mon livre)





Voici le résumé :

Dylan, un jeune garçon de dix ans, n'a qu'une envie : devenir illusionniste !
Rêveur, enthousiaste, de la magie plein la tête, il est sur le point d'accomplir son rêve, car aujourd’hui il va se présenter devant sa classe, dans son costume de magicien !
Il ignore encore que ses tours de magie vont sceller sa destinée, celle de sa grande soeur Tya et de son meilleur ami Lorenzo.
Il va bientôt faire la rencontre d'un homme mystérieux qui le conduira aux portes du monde d'Argia et de sa cité Bakéa.
Un univers fantastique l'attend qui dépasse ses rêves les plus fous... et ses pires cauchemars.



jeudi 20 décembre 2012

Dessin : Dylan héros de Argia

Voici le héros de mon livre pour enfant dessiné par ma nièce Ilona :

Dessin : Luna par Yami

Bonjour, J'ai le grand plaisir de vous montrer la version colorisée de Luna faite par Yami avec sa nouvelle tablette graphique ♥
Merciiii à toi 

Retrouvez toutes ces créations ici :
http://yamisdrawing.jimdo.com/

mercredi 19 décembre 2012

Poème : L'envolée


Image prise ici :
http://ledroitnaturel.blogspot.fr/2010/04/limaginaire-entre-anges-et-demons.html

Image, imaginaire
Des mots sortis du lot,
D'une plume ou d'un stylo
Si extraordinaires

Magie d'un magicien,
Extrait d'un vieux grimoire,
Trouvé dans une armoire,
Dans un coffret ancien

Fée et sa féerie
Sorte de paradis,
Où le rêve resplendit
Où nul ne périt...

Belle ivresse d'un livre
Évasion éternelle
Interdimensionnelle
Dont les mondes vous enivrent

Dyane Décembre 2012

dimanche 16 décembre 2012

Poème : Juste un p'tit coin




Un p'tit coin dans la rue, 
Pour guérir de la vie,
Ces « gens » sur le parvis
Ne sont pas des intrus

Ils ont un cœur tout comme vous,
Respectez-les, un point c'est tout !

Un p'tit coin de trottoir,
Dans le noir, oublier
Cesser d'être humilié,
Fuir le purgatoire

Ils sont sensibles tout comme vous,
Regards fuyants, pires que tout !

Un p'tit coin dangereux,
Quand l'hiver les malmène,
Et le gel se ramène,
Mordant les valeureux...

Ils sont fragiles tout comme vous,
Soutenez-les, par-dessus tout ! 


Dyane

Poème : L'étoile d'hiver


L'étoile d'hiver

Image prise ici :
http://pamphletaire.blogspot.fr


La nature offre aux courageux
Un paysage merveilleux

Décors gelés, inanimés
La nature offre aux courageux

Ruisseaux figés, neige sacrée
Dans le silence blanc nacré
La nature offre aux courageux
Un paysage merveilleux

Dyane

jeudi 13 décembre 2012

Nouvelle : Juste une étincelle d'amour



Juste une étincelle d'amour



Il a huit ans et vit pauvrement, ses parents sont comme beaucoup, sans emploi. Ils se démènent pourtant, envoient des lettres, font des entretiens. De temps en temps, ils font des missions d’intérim, mais ce n’est jamais très long… Ses copains annoncent, les yeux brillants, tous les préparatifs qu’ils font pour Noël. Son meilleur ami a un magnifique sapin, les guirlandes scintillent et sont ornées d’étoiles qui se reflètent sur le mur de leur salle à manger. Une belle crèche est illuminée par de toutes petites lumières qui clignotent.


Lui n’a pas tout cela et rentre penaud chez lui, un gros nœud dans la gorge. Sa mère lui sourit et lui offre un sablé de Noël qu’elle vient de cuisiner. Elle lui cache les yeux et l’emmène dans le salon. Un minuscule sapin l’attend, rien à voir avec celui de son copain ! Sa mère est tellement ravie qu’elle rit en lui disant qu’ils vont le décorer ensemble. Alors, il lui rend son sourire. Il découpe dans du papier crépon leurs futures guirlandes et se prête au jeu. Finalement c’est assez drôle. Puis ils ornent les pièces avec des bougies, de la mousse et du houx...

Désormais, leur maison est merveilleuse. Ils font de splendides dessins pour mettre aux fenêtres. Quand il aperçoit son père qui rentre, il redresse la tête. Il distingue un objet dans ses mains... c'est une jolie cabane en bois qu’il a fabriqué de ses mains, c’est leur crèche. À l’intérieur de toutes petites figurines y trônent en bonne place. Il le prend dans ses bras et lui déclare fièrement.
— J’ai fait ça pour toi mon bonhomme.
— Merci papa ! C’est la plus belle crèche du monde !
Une larme coule sur sa joue, il culpabilise d’avoir envié son copain. Il a les meilleurs parents de l'univers ! Et cela, il ne l’échangerait contre aucun sapin !

Un jour, alors qu’il est couché, il entend ses parents, attristés, ils n’ont pas assez d’argent pour les cadeaux de Noël. Il descend :
— Vous savez... je n’ai pas besoin de présents, je ne veux pas que vous soyez malheureux. Je vous aime !
Ils s’étreignent fortement et sa maman, murmure :
— Mon petit garçon qui grandit trop vite.

Il leur fait en secret, une carte où il met tout mon amour et un père Noël qu’il confectionne avec du carton, du coton et de la peinture.

Puis vient le soir de Noël, sa maman a préparé un bon repas. Les bougies sont allumées et cela embaume la pièce. Ils rient tous d’être ensemble. Son père a trouvé un boulot pour trois mois et sa mère aide la boulangère pour les fêtes. Ils attendent tous minuit avec impatience et quand l’église sonne douze coups, son papa l’emmène vers le sapin et il aperçoit un cadeau. Il l’ouvre et découvre un livre magnifique qui parle de magie. Ils les embrassent et les remercient. Il n’aura pas sa console de jeu, mais il est aimé et c’est le plus important. Ses parents sont émus de son présent et le félicitent. Ils sont si fiers de lui !
Quand il se couche, il serre précieusement ce livre qui contient des paroles si touchantes. « De la part de maman et papa qui t’aiment tendrement ». Il s’endort enfin épuisé.

L’histoire pourrait se terminer ainsi, car l’amour est le plus beau des cadeaux, mais j’apprécie la féerie de ce jour particulier et j’ai voulu rajouter ceci…

Un personnage se glisse lentement dans cette demeure faite d’amour et de tendresse. Il dépose des cadeaux au pied de ce magnifique sapin. Au matin, quand tous se réveillent ils trouvent ébahis ces trésors… Une console de jeu, un panier rempli de nourriture et une lettre dans laquelle il y a écrit :
— Vous avez compris ce qu’est l’esprit de Noël, vous avez su allumer l’étincelle qui a permis que je puisse venir vous voir… Toute votre vie, conservez cela !

Papa observe maman, secoue la tête, il n’en croit pas ses yeux. Il finit par éclater de rire et nous en faisons de même.
Dehors un homme regarde à la fenêtre, un sourire aux lèvres… Il cligne de l’œil et disparaît. Sa mission est achevée pour cette nuit…

Joyeux Noël à vous !

Dyane

samedi 8 décembre 2012

Nouvelle : Redoutable étreinte




Redoutable étreinte

C'est un redoutable prédateur, il chasse ses victimes dans un mélange d'adrénaline et d'excitation. Son regard mystérieux fouille maints endroits dans cette foule bigarrée et se fixe sans jamais s'attarder, par touches subtiles sur la gent féminine ou sur une probable proie, sans défense, si fragile. Qui sera la prochaine à répondre à ses avances ciblées et à s'extasier devant cet Adonis ? 

Le « gentilhomme » distingué enjôle par sa plastique, ses traits avantageux, sa chevelure châtain, ses charmantes fossettes et ses yeux sombres, insondables. Il domine les femmes par sa haute stature. Sa démarche féline lui permet une approche discrète qui surprend et séduit tout à la fois. Cavalier accompli, ses valses se transforment en tourbillons de grâce et de plaisir, en moments sublimés à vous faire perdre la tête !

Quand il apparaît, les divines créatures, au caractère changeant, aux courbes avenantes... inoffensives et vulnérables, provocantes ou tentatrices, demeurent sans voix. Il dissémine, de-ci, de-là, un sourire ravageur, un clin d’œil complice. Les demoiselles, succombent en masse, se pâment et se bataillent les faveurs d'Apollon. 

La prochaine « élue » ignore à quoi elle s'expose, elle ne lutte pas contre le charisme de l'ensorceleur et s'offre sans compter. La danse s'éternise, les mots taquins cèdent progressivement la place à d'inoubliables baisers, prémisses à une soirée... torride. Le traqueur la mène, patiemment, vers la soumission la plus totale. Alors, éperdue et comblée, elle n'oppose plus aucune résistance et le suit vers l'alcôve de son choix. C'est un terrible envoûteur, ses caresses sont velours, sa voix est amour. Dans ses bras elle frémit, quand il effleure son corps, là... là... ou là... sous ses mains, elle périt. 

La belle, ainsi conquise, se donne encore et encore ! D'une simple étincelle, elle devient un brasier, une tornade de feu. Elle s'envole au-delà de ses rêves les plus fous. La nuit, ô combien irréelle, s'étire, se joue du temps ! Les soupirs égrainent une symphonie fantastique, et ce musicien né tire profit de chacune de ses notes... Ces tendres intermèdes se terminent lorsque la lune faiblit et que l'horizon rougeoie.

Là, au petit matin, ne le cherchez point, car Don Juan s’évanouit, laissant dans vos draps froissés, un parfum boisé, des souvenirs enflammés. Une perle de rosée coulera sur la joue de la dulcinée... son amant passionné, à l'aube, s'est volatilisé...

Dyane