mercredi 16 novembre 2011

Poème : Quand une fée conspire


Image du Blog shannavi.centerblog.net
Source : shannavi.centerblog.net sur centerblog.

Quand une fée conspire

Elle entre dans la salle,
Et sa beauté étonne,
Son charisme rayonne,
C'est la Reine du bal,

Prédatrice Adorée,
Elle charme ses victimes,
Derniers moment sublimes,
D'un doux baiser Osé,

Il entre conquérant,
Son regard mordoré,
Jauge cette assemblée,
Il est beau et troublant,

Séducteur aguerri,
Il embrasse, il séduit,
D'une danse, elle oublie,
Ses canines ennemies

Mais nos deux beaux vampires,
N'ont pas prévu la scène,
Où l'amour les enchaîne,
Où une fée conspire,

Aucune chasse aujourd'hui,
Mais une belle danse,
Si sensuelle romance,
Pour deux grands de la nuit,

Dans ses bras elle frémit,
Ses baisers passionnés,
Sa fougue maîtrisée ;
Cette douce alchimie

Il se rapproche encore,
Maîtrise l'incendie,
Ralenti la folie,
qui pas à pas, dévore

Sa raison s’évanouit,
Quand pour lui , elle sourit,
À jamais réunis,
Âme-sœurs pour la vie

Ils s'envolent éperdus
D'un amour si confus
Sentiments mis à nus,
Bel amour obtenu,

Deux vampires unis,
Quelle douce folie,
Notre fée sans un bruit,
S'envole dans la nuit.

Dyane novembre 2011

4 commentaires: