dimanche 8 mai 2011

Poème : Comme un arbre déraciné

Sur une magnifique toile de Joa


Comme un arbre déraciné
Cette mère abandonnée
qui a pourtant tout donné
A sa famille adorée

Toute sa vie elle a trimé
Contre ennuis de santé
Les enfants à s'occuper
Et les papiers à régler

Pleine d'amour elle a donné
Sans compter, sans quémander
Souriante elle a aimé
Et avec humilité

Tout cela pour découvrir
Que l'on termine seule au monde
Abandonnée, vagabonde,
Elle n’en peut plus de souffrir

Comme un arbre déraciné
Et au bord du précipice,
Cette mère abandonnée
A fini dans un hospice

Plus d’enfants à adorer
Plus tard, plus tard disent-ils tous
Plus d’amour à choyer
Une mauvaise toux et c’est tout

Et un jour elle est partie,
Tout le monde l’a pleuré
Et bien sûr l’ont regretté
Un peu tard quelle ironie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire