samedi 23 avril 2011

Poème : Déclaration



Un matin de printemps,
Le cœur battant,
Près d’un étang,
Tu as ôté mon gant,

Pour y glisser tout tremblant
Un très bel anneau d’argent

Des mots si ardents
Si bel instant
Suspens le temps
Dans tes bras puissants

Y demeurer chaudement
A l’abri du mauvais temps

Tout deux à présent,
Fiers conquérants,
Sifflent en chantant
L’éternel recommencement

Dyane 20.04.11

2 commentaires:

  1. Tres elegant, comme si ces mots venait d'un autre temps.
    Les vers transforment l'amour naissant. C'est tres beau.

    RépondreSupprimer
  2. Une autre façon de s'exprimer, mais tant d'élégance et de pudeur :) Merci de ton message Marie Harmony

    RépondreSupprimer